Formation en réparation de terminaux TIC : Lancement officiel

(CEFPO, 24 mai 2021) Le Centre d’Evaluation et de Formation Professionnelle de Ouagadougou a procédé ce jour au lancement officiel de la formation de 98 jeunes et femmes en REPARATION_DE_TEMINAUX_TIC (Téléphones portables, tablettes, PC & TV).

                       

Cette cérémonie marquant le démarrage effectif de ladite formation a été présidée par Monsieur Jean Philipe DAKOURE, Secrétaire Général (SG) du Ministère de la Jeunesse, de la Promotion de l’Entrepreneuriat et de l’Emploi (MJPEE) et co-présidée par Monsieur Tontama Charles MILLOGO, Président de l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP) accompagné de Monsieur Soumana SANOU, Chef de Département Service Universel de l’ARCEP. Etaient également présents, le Directeur Général du CEFPO Monsieur Mamadou OUATTARA et ses collaborateurs sans oublier les formateurs et les vingt-six (26) aspirants entrepreneurs représentant la première cohorte de la formation.

Le Directeur Général du CEFPO dans son mot introductif a résumé les différentes étapes du processus marqué par le recrutement des bénéficiaires mais aussi par la mise à jour des modules de réparation des téléphones portables et la conception d’autres modules notamment ceux de réparation de TV. Il n’a pas manqué également de féliciter et de remercier le président de l’ARCEP et ses collaborateurs pour l’initiative et le choix porté sur le CEFPO, qui ne ménagera aucun effort pour que la formation soit à la hauteur de leur attente au grand bonheur des bénéficiaires, a-t-il rassuré.

Prenant la parole, le Président de l’ARCEP a remercier le CEFPO pour l’engagement et la détermination des différents acteurs dans la mise en œuvre du présent projet. Il a également fait mention spéciale à son Chef de Département Service Universel, tête pensante du projet qui a été très convainquant dès l’idée du projet et qui a donc travaillé d’arrache-pied pour sa concrétisation. Mention spéciale fut faite aussi aux plus hautes autorités du MJPEE pour leur forte implication dans le processus qui sans nul doute a facilité d’une manière ou d’une autre l’exécution du projet ; toute chose qui montre à souhaite que le Partenariat Public-Public peut être également un tremplin pour accroitre un temps soit peu l’employabilité des jeunes et des femmes dans notre pays.

Monsieur MILLOGO a terminé ses propos en félicitant et en encourageant les bénéficiaires. Il les a invités à bien profiter de cette opportunité qui à termes devra leur permettre de s’auto prendre en charge.

Le SG du MJPEE quant à lui dans son discours, a relevé que la question de l’employabilité de la jeunesse est de plus en plus une véritable préoccupation. Il s’est alors réjoui de la belle initiative de l’ARCEP et a donc souhaité que de telles actions soient rééditer et puisse toucher un plus grand nombre de bénéficiaires.

S’adressant au bénéficiaires, Monsieur DAKOURE a invité chacun à faire preuve de responsabilité et d’engagement dans cette formation afin de pouvoir contribuer plus tard à solutionner la question du chômage à travers le recrutement d’autres jeunes dans leurs futures entreprises de réparation de terminaux TIC.

C’est sur ces termes que le SG du MJPEE a déclaré lancée, la Formation de 98 jeunes et femmes en réparation de terminaux TIC au Centre d’Evaluation et de Formation Professionnelle de Ouagadougou.

       

Faut-il le rappeler, cette première phase du projet initié par l’ARCEP sur financement du Fonds pour l’Accès et le Service Universel (FASU), dont elle a la gestion consiste à former trois cent (300) acteurs (jeunes et femmes) évoluant dans le secteur informel des TIC dans les différentes régions du Burkina Faso au métier de la réparation des terminaux TIC (téléphones portables, tablettes, PC, TV etc.)

La mise en œuvre de la formation est confiée donc à trois (03) Centres de Formation Professionnelle du Ministère en charge de l’entrepreneuriat des jeunes dont le CEFPO qui a à sa charge la formation de 98 bénéficiaires repartis en quatre (04) cohortes. La fin de la formation est prevue pour mi-juillet 2021.

Vive_le_Partenariat_Public-Public

Vive la Formation Professionnelle

 

Laisser un commentaire