SICRO 2ème EDITION : Présence effective du CEFPO, partenaire de l’APFC.

Organisée par l’Association des Professionnels et acteurs du Froid et de la Climatisation (APFC), cette tribune de réflexions, d’échanges et de partages d’expériences entre différents acteurs intervenants dans le domaine de la climatisation et de la réfrigération a permis au CEFPO d’accroitre sa visibilité en générale, et de vendre son expertise en matière de formation professionnelle à travers sa spécialité Froid et Climatisation en particulier. Les échanges B2B ont permis aussi d’envisager des partenariats avec certains acteurs en vue de faciliter des stages en entreprises pour les apprenants de ladite spécialité. Ce fut également une belle occasion pour ces apprenants du CEFPO présents au salon, de mieux appréhender les opportunités qu’ils peuvent saisir dans le domaine, à l’issue de leur formation.

En rappel, cette deuxième édition du Salon International de la Climatisation et de la Réfrigération de Ouagadougou (SICRO) a ouvert ses portes le 03 mars dernier au pavillon soleil levant du SIAO et la clôture est pour ce samedi 05 mars 2022. Le THEME de cette seconde édition était : « Technologie du froid et énergies renouvelables : facteurs de développement durable au profit de nos populations ».

C’est la princesse Juliette Congo, Patronne de la cérémonie et ambassadrice de U3A, la faîtière des associations africaines dans le secteur du froid et de la climatisation à l’échelle continentale qui a lancé officiellement l’édition 2022.

Instant mariage : Le DRH du CEFPO dit Oui à Nadine PARKOUDA.

(Ouagadougou, 26/02/2022) – Devant Dieu et devant les hommes, Monsieur Moussa YARO, Directeur des Ressources Humaines du CEFPO et Mademoiselle Nadine PARKOUDA (désormais Mme YARO) se sont unis pour le meilleur et pour le pire.

 

C’était en présence de leurs familles, Collègues et amis venus les soutenir et féliciter.

Le Directeur Général et l’ensemble du personnel du CEFPO vous souhaitent heureux ménage et que Dieu bénisse votre union.

Que personne ne sépare ce que Dieu a uni.

Vive les mariés !!!

Visite d’amitié et de courtoisie : le Directeur Général du CEFPO à l’ARCEP et au CCVA

(Ouagadougou, 18/01/2022) – Le Directeur Général du CEFPO, le Pr. André Jules ILBOUDO a effectué une visite d’amitié et de courtoisie au Président de l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP), avec pour objectif d’échanger autour de l’état de coopération entre les deux institutions publiques, dans le cadre de la mise en œuvre et l’exécution de projets communs.

Ce fut l’occasion donc pour le Professeur avec son équipe de faire un petit point sur la formation des 98 jeunes et femmes en réparation de terminaux TIC commanditée et financée par l’ARCEP en 2021 ; la plupart de ces bénéficiaires étant déjà en exercice sur le terrain et bénéficiant d’un suivi-conseil du CEFPO. A ce propos , Monsieur #Tontama_Charles_MILLOGO, Président de l’ARCEP, s’est dit globalement rassuré à ce jour de la mise en œuvre de ladite formation au niveau du CEFPO dont les résultats sont très appréciables. Il a marqué la disponibilité de son institution quant à la fédération des énergies et des ressources pour de meilleurs résultats en termes d’accompagnement des jeunes de notre pays.

Cette prise de contact fut aussi l’occasion pour les deux personnalités de formuler leurs vœux de paix et de stabilité pour le Burkina Faso.

***************************************************************************

Même exercice au Centre de Contrôle des Véhicules Automobiles (CCVA) où la Directrice Générale, Madame Zalissa KOUMARE/OUILLIO avec ses proches collaborateurs ont reçue l’équipe du CEFPO autour d’un objectif commun : faire le bilan de la collaboration au cours de l’année 2021 et dégager des perspectives pour un partenariat plus dynamique, plus efficace et plus efficient.

#Vive_le_Partenariat_Public_Public

#Vive_la_Formation_Professionnelle

www.cefpo-bf.net

Formation en réparation de terminaux TIC : Remise de kits aux bénéficiaires de la région du Centre

 

A l’instar des bénéficiaires des régions du Centre-Est, du Centre-Sud et du Nord, chacun repart avec :

  • 1 Station de soudage à vapeur ;
  • 1 Séparateur d’écran de smartphones ;
  • 1 Nettoyeur ultrasonique de cartes électroniques ;
  • 1 Microscope USB 60X ;
  • 1 Multimètre numérique professionnel ;
  • 1 Kit de tournevis Pro 38in1 ;
  • 1 Fer à souder 60W
  • 1 Solution de nettoyage 6x1l ;
  • 1 Rouleau d’étain 0,8mm ;
  • 1 Multiprise.

La cerise sur le gâteau : des précieux conseils ont été prodigués par le Pr. André Jules ILBOUDO, Directeur Général du CEFPO, pour une meilleure insertion professionnelle dans le domaine.

En rappel, ce projet initié par l’ARCEP sur financement du #Fonds_pour_l#Accès_et_le_Service_Universel (#FASU), dont elle a la gestion, a consisté à former au CEFPO 99 jeunes et femmes issus de 4 régions du Burkina, au métier de la réparation des terminaux TIC (téléphones portables, tablettes, PC, TV).

 

#Vive_le_Partenariat_Public-Public

#Vive_la_Formation_Professionnelle

Formation en réparation de terminaux TIC : Cérémonie officielle de remise de kits

 

Formés par le CEFPO, une centaine (99) de jeunes et femmes issus de quatre régions de notre pays que sont le Centre, le Centre-est, le Centre-sud et le Nord, reçoivent leurs kits d’installation. C’était au cours d’une cérémonie officielle présidée par le président de l’ARCEP, Monsieur Tontama Charles MILLOGO.

Ces kits, composés de tournevis de précision, de station à souder à vapeur, de nettoyeur à ultrason, de séparateur d’écrans tactiles, de loupe microscopique et de multimètre entre autres, sont des kits de démarrage, une aide à la création de leurs propres ateliers de réparation dans leur localité respective, a indiqué Monsieur MILLOGO. « L’ARCEP espère de tout cœur que ces actions porteront un plus au bien être des jeunes formés », a-t-il souhaité.

Le Directeur Général du CEFPO, Mamadou OUATTARA, représentant le Secrétaire Général du Ministère en charge de la jeunesse et de l’emploi, tout en saluant cette action de l’ARCEP dans le cadre du partenariat avec sa structure, a martelé que cela va permettre sans nul doute de résorber la question du chômage des jeunes. Il a félicité les bénéficiaires pour l’assiduité dont ils ont fait montre tout au long de la formation et les a appelés à plus de responsabilité pour l’atteinte du but ultime de ce projet.

C’est avec beaucoup de joie que les bénéficiaires ont reçu leurs kits d’installation.  Wendemi Carolina BALIMA, porte-parole des bénéficiaires est du Centre-est, précisément de la province de Boulgou. Au nom de tous ses camarades, elle a remercié l’ARCEP pour avoir initié cette formation. Tout en promettant de faire bon usage des kits acquis, elle a formulé le souhait que ce type de formation soit pérennisé au grand bonheur de la jeunesse du Burkina.

En rappel, ce projet initié par l’ARCEP sur financement du #Fonds_pour_l#Accès_et_le_Service_Universel (#FASU), dont elle a la gestion, est à sa première phase. Elle a consisté à former trois cent (300) acteurs (jeunes et femmes) évoluant dans le secteur informel des TIC dans les différentes régions du Burkina Faso au métier de la réparation des terminaux TIC (téléphones portables, tablettes, PC, TV etc.)

La mise en œuvre de la formation a donc été assurée par trois (03) Centres de Formation Professionnelle du Ministère en charge de l’entrepreneuriat des jeunes à savoir le CEFPO, le Centre de Formation Professionnelle de Référence de Ziniaré (CFPR-Z), et le Centre de Formation Professionnelle Industrielle de Bobo Dioulasso (CFPI-B).

 

#Vive_le_Partenariat_Public-Public

#Vive_la_Formation_Professionnelle

Spécialisation d’apprenants du CEFPO chez SAMSUNG BURKINA : Clôture de la formation

     

(CEFPO, 30 septembre 2021) – Du 12 août au 16 septembre 2021, une trentaine d’apprenants (28 au total) de la spécialité Froid et Climatisation du CEFPO a bénéficié d’une formation sur les dernières technologies des climatiseurs et réfrigérateurs de marque SAMSUNG et SOLSTAR, au Centre ANGLE TRADING BURKINA de la Maison SAMSUNG. La cérémonie de clôture de ladite formation a eu lieu ce jour 30 septembre 2021 au CEFPO.

Premier du genre dans notre pays, cette formation assurée par Monsieur Rakesh ASIWAL, Directeur Technique du Service Après-Vente, fait des apprenants du CEFPO les tout premiers spécialistes des climatiseurs et réfrigérateurs SAMSUNG et SOLSTAR au Burkina FASO.

La cérémonie fut marquée par l’allocution de Monsieur Rajesh NARAYAN, Directeur Général partant de SAMSUNG-SOLSTAR Burkina qui a félicité et encouragé les apprenants tout en marquant la disponibilité de la maison SAMSUNG au Burkina à toujours accompagner le CEFPO dans sa mission de formation de jeunes compétents et compétitifs prêts à l’auto-emploi et/ou à l’emploi, particulièrement dans le domaine du froid et de la climatisation. M. NARAYAN avait à ses côtés M. Suresh SATWANI, prochain Directeur Général et de M. Rakesh ASIWAL, Directeur Technique du Service Après-Vente.

Monsieur Mamadou OUATTARA, Directeur Général du CEFPO et président de la cérémonie a dans son mot, au nom des plus hautes autorités du département, au nom de l’ensemble de ses collaborateurs et en son nom propre traduit sa reconnaissance et ses vifs remerciements à toute l’équipe de SAMSUNG-SOLSTAR pour l’accompagnement combien inestimable apporté au CEFPO dans le cadre de cette formation. Il a également félicité et encouragé les impétrants du jour tout en les invitant à mettre leurs compétences au service de la nation à travers le secteur du froid et de la climatisation.

Chaque bénéficiaire affrontera donc la vie professionnelle avec deux (02) Certificats en mains :

  • Certificat de spécialiste en maintenance des Climatiseurs et Réfrigérateurs SAMSUNG,
  • Certificat de spécialiste en maintenance des Climatiseurs et Réfrigérateurs SOLSTAR,
  • Et la cerise sur le gâteau, un guide de technicien est également remis à chacun.

A noter que cette activité placée sous le parrainage de Monsieur Manjit Singh DHALIWAL, Consul Honoraire du Burkina Faso à Singapour, s’inscrit dans le cadre d’un partenariat naissant entre le CEFPO et la maison SAMSUNG au Burkina.

 

Vive la formation professionnelle

Vive le partenariat win-win !

CEFPO, l’assurance d’un métier !

SCS/CEFPO

Formation en réparation de terminaux TIC : Lancement officiel

(CEFPO, 24 mai 2021) Le Centre d’Evaluation et de Formation Professionnelle de Ouagadougou a procédé ce jour au lancement officiel de la formation de 98 jeunes et femmes en REPARATION_DE_TEMINAUX_TIC (Téléphones portables, tablettes, PC & TV).

                       

Cette cérémonie marquant le démarrage effectif de ladite formation a été présidée par Monsieur Jean Philipe DAKOURE, Secrétaire Général (SG) du Ministère de la Jeunesse, de la Promotion de l’Entrepreneuriat et de l’Emploi (MJPEE) et co-présidée par Monsieur Tontama Charles MILLOGO, Président de l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP) accompagné de Monsieur Soumana SANOU, Chef de Département Service Universel de l’ARCEP. Etaient également présents, le Directeur Général du CEFPO Monsieur Mamadou OUATTARA et ses collaborateurs sans oublier les formateurs et les vingt-six (26) aspirants entrepreneurs représentant la première cohorte de la formation.

Le Directeur Général du CEFPO dans son mot introductif a résumé les différentes étapes du processus marqué par le recrutement des bénéficiaires mais aussi par la mise à jour des modules de réparation des téléphones portables et la conception d’autres modules notamment ceux de réparation de TV. Il n’a pas manqué également de féliciter et de remercier le président de l’ARCEP et ses collaborateurs pour l’initiative et le choix porté sur le CEFPO, qui ne ménagera aucun effort pour que la formation soit à la hauteur de leur attente au grand bonheur des bénéficiaires, a-t-il rassuré.

Prenant la parole, le Président de l’ARCEP a remercier le CEFPO pour l’engagement et la détermination des différents acteurs dans la mise en œuvre du présent projet. Il a également fait mention spéciale à son Chef de Département Service Universel, tête pensante du projet qui a été très convainquant dès l’idée du projet et qui a donc travaillé d’arrache-pied pour sa concrétisation. Mention spéciale fut faite aussi aux plus hautes autorités du MJPEE pour leur forte implication dans le processus qui sans nul doute a facilité d’une manière ou d’une autre l’exécution du projet ; toute chose qui montre à souhaite que le Partenariat Public-Public peut être également un tremplin pour accroitre un temps soit peu l’employabilité des jeunes et des femmes dans notre pays.

Monsieur MILLOGO a terminé ses propos en félicitant et en encourageant les bénéficiaires. Il les a invités à bien profiter de cette opportunité qui à termes devra leur permettre de s’auto prendre en charge.

Le SG du MJPEE quant à lui dans son discours, a relevé que la question de l’employabilité de la jeunesse est de plus en plus une véritable préoccupation. Il s’est alors réjoui de la belle initiative de l’ARCEP et a donc souhaité que de telles actions soient rééditer et puisse toucher un plus grand nombre de bénéficiaires.

S’adressant au bénéficiaires, Monsieur DAKOURE a invité chacun à faire preuve de responsabilité et d’engagement dans cette formation afin de pouvoir contribuer plus tard à solutionner la question du chômage à travers le recrutement d’autres jeunes dans leurs futures entreprises de réparation de terminaux TIC.

C’est sur ces termes que le SG du MJPEE a déclaré lancée, la Formation de 98 jeunes et femmes en réparation de terminaux TIC au Centre d’Evaluation et de Formation Professionnelle de Ouagadougou.

       

Faut-il le rappeler, cette première phase du projet initié par l’ARCEP sur financement du Fonds pour l’Accès et le Service Universel (FASU), dont elle a la gestion consiste à former trois cent (300) acteurs (jeunes et femmes) évoluant dans le secteur informel des TIC dans les différentes régions du Burkina Faso au métier de la réparation des terminaux TIC (téléphones portables, tablettes, PC, TV etc.)

La mise en œuvre de la formation est confiée donc à trois (03) Centres de Formation Professionnelle du Ministère en charge de l’entrepreneuriat des jeunes dont le CEFPO qui a à sa charge la formation de 98 bénéficiaires repartis en quatre (04) cohortes. La fin de la formation est prevue pour mi-juillet 2021.

Vive_le_Partenariat_Public-Public

Vive la Formation Professionnelle

 

Visite du PDG de NANA INDUSTRIES au CEFPO

 

(CEFPO, 11 Mai 2021), le Centre d’Evaluation et de Formation Professionnelle de Ouagadougou a eu l’honneur de recevoir la visite de Monsieur El Hadj Boureima NANA, PDG de NANA INDUSTRIES et 2ème Vice-Président de la Cembre de Commerce et d’Industrie du Burkina(CCI_BF). Il était accompagné de  Monsieur Mouhamady YAMEOGO, Directeur Général des Etablissements NANA Boureima (ENB).

Evoluant dans la transformation des métaux et du BTP entre autres, les hôtes du jour ont visité le plateau technique du CEFPO et surtout son dispositif incubateur dont certaines unités de production telles que l’Unité de Production de Pointes et celle de  Production de Tube PVC sont en phase avec une partie de leur domaine d’activités.

Au terme de la visite, le 2ème Vice-Président de la  CCI-BF a laissé entendre que le CEFPO mérite une attention particulière de la part des opérateurs économiques du Burkina Faso, et des pistes de partenariat sont donc envisageables en termes de mutualisation de ressources et de renforcement de capacités.

#Service communication/CEFPO